Message de Pâques de Mgr Nestor NONGO

Nous avons entrepris notre marche vers Pâques avec l’appel à la conversion. En effet, la liturgie du mercredi des cendres nous a rappelé notre fragilité et notre vulnérabilité humaines. Elle a aussi mis en exergue le besoin de Dieu dans notre vie et la nécessité de revenir à Lui de tout notre cœur. La soif du pouvoir, de domination et de conquêtes, le désir de l’argent et de possession ainsi que l’idolâtrie de se prendre pour Dieu, telles sont les expressions du péché qui nous tient en esclavage. Ce péché se manifeste de plusieurs manières dans les relations tronquées que nous entretenons désormais avec Dieu et avec nos frères et sœurs. Les conséquences du péché apparaissent dès lors comme l’accélération de notre déchéance et notre aliénation perpétuelle de l’amour de Dieu. Au regard de ce qui précède, sommes-nous à jamais voués à la damnation ? Lire le message complet…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 3 =